Améliorer la répartition d’actif des régimes de retraite

Les investisseurs particuliers et les promoteurs de régimes doivent composer avec de nombreuses incertitudes lorsqu'il s'agit de déterminer une répartition de l'actif optimale pour leur épargne-retraite. Traditionnellement, trois catégories d'actif essentielles ont été privilégiées : les actions, les obligations et la trésorerie. Même si les deux premières ont offert un rendement global significatif au cours de plusieurs périodes, les investisseurs ne peuvent se permettre de tenir pour acquis que la situation se reproduira à l'identique. En outre, si l'on tient compte du fait que la conjoncture macro-économique des prochaines décennies pourrait s'avérer significativement différente de celles observée au cours des 20 à 30 dernières années, notamment caractérisée par une baisse constante de l'inflation et des taux d'intérêt, les investisseurs seraient avisés de rechercher des placements leur offrant une meilleure diversification d'ensemble ainsi qu'une couverture contre l'inflation de leurs portefeuilles. Il s'agit d'une précaution particulièrement sage dans le cas de l'épargne-retraite, les individus ne pouvant se permettre une diminution de la valeur future de leurs placements à cause de l'inflation. Le contexte financier mondial continuant à évoluer, les répartitions de l'actif des régimes de retraite doivent également s'adapter. La Stratégie diversifiée en actifs réels peut significativement améliorer la répartition de l'actif d'un régime de retraite en fournissant les avantages suivants :

  • Une meilleure diversification (au-delà des actions, des obligations et de la trésorerie);
  • Une protection supérieure contre l'inflation (en détenant des actifs ayant des corrélations positives avec l’indice des prix);
  • Un potentiel de rendement supérieur (en recourant à une gestion active afin de potentiellement surpasser les indices passifs).

Qu'est‑ce que la Stratégie diversifiée en actifs réels?

Applications de la Stratégie diversifiée en actifs réels

Philosophie de placement pour la Stratégie diversifiée en actifs réels

L’expérience du rendement réel de PIMCO

Contrôles et gestion du risque

Produits à rendement réel : amélioration des répartitions de l'actif

Pour de plus amples renseignements à propos de cette stratégie, veuillez communiquer avec un professionnel des placements de PIMCO.

Stratégies liées

Actif réel

Déclarations

Le rendement passé ne garantit pas le rendement futur et ne s'avère pas un indicateur fiable des futurs résultats. Tous les placements comportent un risque et peuvent perdre de la valeur. Investir sur le marché obligataire comporte certains risques, y compris des risques associés au marché, aux taux d’intérêt, aux émetteurs, à la solvabilité et à l'inflation. Les obligations indexées à l'inflation émises par un gouvernement sont des titres à revenu fixe dont la valeur du capital est ajustée périodiquement selon le taux d’inflation. Leur valeur se déprécie lorsque les taux d'intérêt réels augmentent. Les bons du Trésor protégés contre l’inflation (« TIPS ») sont des obligations indexées à l'inflation émises par le gouvernement américain. Les titres du gouvernement sont entièrement garantis par le gouvernement; les portefeuilles qui investissent dans ces titres ne sont pas garantis et leur valeur pourrait fluctuer. Les matières premières sont exposées à des risques plus élevés, notamment des risques politiques, réglementaires, liés au marché ou aux conditions naturelles. La valeur de l'immobilier et des portefeuilles investissant dans ce secteur peuvent fluctuer en raison de sinistres, de condamnations, de changements économiques mondiaux et locaux, de l'offre et de la demande, des taux d'intérêt, du taux d'imposition foncier, de la réglementation des loyers, des règlements de zonage et des dépenses de fonctionnement. Les placements dans les FPI sont sujets à certains risques, notamment à une contreperformance du gestionnaire, aux évolutions défavorables de la fiscalité ou à l'inadmissibilité du revenu aux exemptions ou allègements d'impôts. La stratégie basée sur tous les actifs investit dans les autres solutions de PIMCO et son rendement dépend de la pondération des placements sous-jacents, laquelle varie. PIMCO recourt à des instruments dérivés qui peuvent générer certains coûts et risques, tels que les risques de liquidité, de taux intérêt, de marché, de crédit, de gestion et le risque qu’une position puisse ne pas être soldée au meilleur moment. Investir dans les instruments dérivés peut se traduire par une perte plus importante que le montant investi. Il n’existe aucune garantie que cette stratégie de placement sera efficace dans toutes les conjonctures boursières. Chaque investisseur devrait examiner sa capacité à investir à long terme, même en périodes baissières sur les marchés. La diversification ne garantit pas contre une perte.

 

L'approche « double alpha » s'entend d'une stratégie qui doit procurer un rendement excédentaire grâce à la gestion active des garanties sur l'indice de matières premières. En outre, cette stratégie vise à tirer parti structurellement des matières premières relativement à l'indice pour produire de l’alpha.

 

L’indice des TIPS américains Barclays Capital constitue un indice boursier non géré qui reprend tous les bons du Trésor américain indexés à l'inflation de qualité d'investissement (au minimum Baa3) ayant une échéance d'au moins 1 année et un montant en circulation à la valeur nominale d'au moins 250 millions $. L’indice de rendement total des matières premières Dow Jones UBS se compose de contrats à terme sur 19 matières premières et vise à représenter de façon très liquide et diversifiée les matières premières comme catégorie d'actif. L'indice de rendement total des fiducies de placement immobilier (FPI) américaines Select Dow Jones constitue un indice non géré composé de fiducies de placement immobilier négociées en bourse aux États-Unis. Cet indice se dénommait auparavant indice des FPI Wilshire Dow Jones. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice non géré.